À propos du Désir, par le Besoin et la Demande

  • Reading time:3 mins read
  • Post category:Psychanalyse

d = B – D

d = le Désir
B = le Besoin
D = la Demande

 

La Demande se fait avec des mots, c’est ce que on peut dire de la Nécessité. C’est ce qu’on peut solliciter pour articuler, organiser et répondre au Besoin.
Par la Demande on communique, aux autres et à soi même, ce qui est nécessaire, ce qui on a besoin et ce qui on souhait.
C’est par la demande que nous nous maintenions vif et en relation avec les autres et avec le monde.

Mais il y a une partie du Besoin qui demeure, qui este et persiste après la Demande.
Il y a une partie qui ne cesse pas: e Désir.

Le Désir est ce qui reste de la Nécessité après la Demande, c’est cela que l’articulation en mots n’a pas pu satisfaire de la Nécessité.

Le désir est ce qui n’est pas satisfait après la demande.
Le Désir est « hors des mots », en dépit d’être moulé et encadré par eux.

Plus on a des mots pour faire la Demande, mieux on peut dire les Besoins et mieux le Désir sera delimité.
Plus on réussit de parler des sentiments et des Besoins, mieux est encerclé et mieux est appris le Désir, toujours de manière indirecte.
Le Désir est « ce que n’a pas de nom ni jamais aura ».

La satisfaction d’un Désir provoque plaisir et, en même temps, étrangeté. Plaisir car il y a une partie du Besoin qui est satisfaite. Étrangeté car il y a une partie qui échappe au mot, qui échappe à ce qu’on réussit de dire, qui est étrange.

Le désir appelle au acte, à l’action, à faire. C’est une expérience : accepter la fin de la parole, dans un moment où on ne peut qu’agir. C’est le moment d’arrêter d’utiliser les mots et simplement faire l’acte, comme dans l’anecdote “tais-toi et baise-moi”. Malgré qu’on demande, il ne se satisfait que par l’acte, pas dans l’acte lui-même, mais à travers lui.

Le désir est un acte avec surprise, imprévisibilité et manifestation de volonté.
Il atteint quelque chose au-delà de l’acte.
Il atteint le rebut de la Nécessité: celle satisfaction auquel manquent les mots.

Le désir, on ne le demande pas et ne se satisfait que par l’invasion et par l’inattendu.

Peut-être pour ça que la surprise amoureuse provoque l’étrangeté et la satisfaction.
Peut-être pour ça elle peut être si difficile à supporter.

 

Graciosa, le 07/Nov/2020.